là où je tire la langue et je m'applique

•première récolte•

Elles sentent l’herbe et les fleurs, le soleil et l’eau .. et finalement pas vraiment la tomate !

….♥♥♥

Publicités
ça commence !·là où je couds

petit potager bio

La journée promet d’être chaude alors dès le matin, on a sorti l’arrosoir (au passage, on admire la coccinelle qui fait son chemin).

Les petites tomates cerises mûrissent doucement, la rhubarbe commence à rougir et le basilic prend tout la place !

La robe de Violette est un modèle de Roxanne avec un tissu de La Droguerie, joliment appelé ‘la forêt enchantée’. Un merci tout spécial pour Muriel qui a démystifié les smocks : )

Des bises et bon lundi !

Do-It-Yourself·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

la chambre de Violette #2

Et voilà, l’épopée s’achève enfin ! La chambre de Violette a été terminée ce week-end et voilà les dernières photos.

Pour faire simple, la pièce est divisée en 3 : l’entrée, le coin dodo (au centre) et le coin jeu (le long de la fenêtre). Ce dernier est composé par les paniers de rangement et la petite table avec les chaises. L’étagère est juste là pour habiller le mur, au moins pour l’instant.

Les jeux de Violette sont le plus souvent chinés lors de nos balades dans les vide-greniers du coin. Mais plus récemment, je suis tombé sur le travail de Camilla Lundsten dont Mamaphant et Papaphant sont les héros et qu’on retrouve sur un puzzle trouvé ici.

Les ballons de papier japonais sont placés en hauteur pour des raisons de sécurité et on en trouve de toutes sortes juste ici. Les lettres d’impression en bois pourraient être le premier abécédaire de Vio, à part qu’il manque le… B !

Bon voilà encore une dernière adresse et même si on n’a pas fait affaire, je vous la livre avec plaisir tant les trucs pour enfants sont chouettes.

On ferme ?

Bonne soirée !

Do-It-Yourself·là où je me découvre des ressources insoupçonnées·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

la chambre de Violette #1

J’ai enfin apporté la touche finale (à un coussin près) à la chambre de Violette. A quelques jours de notre départ en vacances, il était temps !

D’ailleurs, il est probable que celles qui avaient suivi le début des travaux découvrent une chambre un peu différente que celle initialement prévu. Bye-bye le ‘brazen yellow’ et le ‘noir encre’, bienvenus aux ‘not totally white ‘et au ‘sung grey’, un vert d’eau absolument unique (merci Madame Ressources pour ce merveilleux conseil).

Pour en revenir à la palette originale, les premiers tests leur auront été fatals ! Des tons beaucoup trop sombres ou trop lumineux à poser sur un mur, mais à garder en petites touches de couleurs ça et là (le bleu nuit a quand même définitivement disparu). D’où les cartes postales au mur d’Audrey Jeanne ou l’affiche de Pi&Chi (à voir ou revoir demain).

En effet, on commence par le coin nuit et l’entrée. On finira la visite par le coin jeux (pfff, comme si la chambre mesurait 20 m²).

J’ai surtout fait du neuf avec du vieux en repeignant à la bombe le lit en fer forgé, et les petites chaises made in Ikea avec un jaune teinté de vert (toujours un mélange Ressources).

Le rocking-chair était là bien avant la naissance de Violette et a été remis au propre avec le blanc des murs (avec une sous-couche c’est mieux). Le banc est un cadeau de son parrain adoré.

J’ai bricolé un coussin pour le lit en transférant un motif de nuage trouvé ici. Le coussin rayé vient du petit monop’ habituel.

Sur la porte, un petit oiseau nous souhaite la bienvenue (encore Pi&Chi) et vous avez reconnu le lapin le plus photographié de la blogosphère sur la table de nuit (qui fait rangement en fait), retapée avec ce même vert-jaune.

Les petits paniers en osier ont voyagé depuis un petit village du fin fond de l’Espagne (introuvable sans GPS), spécialisé dans le traitement de l’osier qui s’appelle Gata.

Les chaussettes de la rentrée (April Showers) viennent de chez Little Léon (et beaucoup grâce à Emilie aussi).

Des bises et pour celles qui sont encore là, à demain !

là où je couds·là où je fais de la maille·là où je me découvre des ressources insoupçonnées·là où je tire la langue et je m'applique

lichen & betsy

J’ai profité d’un petit week-end sans les enfants et de longs trajets en voiture (deux fois deux aller-retours de 2h30 pour les déposer dans la maison de leur grand-parents, c’est apparemment assez pour du 2 ans !) pour arriver au bout de la première tenue d’automne de Violette.

Ouf ! J’ai même l’espoir un peu fou de terminer sa chambre dimanche prochain, d’ailleurs en l’écrivant j’y crois encore un peu plus. Bon, c’est peut-être parce que je suis en vacances vendredi soir et que mon horizon s’éclairci d’un coup.

Le boléro (aka le BoBi) est tiré d’un livre de La Droguerie ‘Petites Pièces & Accessoires’ est en alpaga Lichen et plumette Fog sur la Tamise.

Et la blouse issue de ‘Mama & girls’ (voir ici) est en liberty Betsy. J’ai modifié le col en placant une parmenture plutôt qu’un biais, ajouté des élastiques aux manches et cousu un noeud en gros grain anthracite pour calmer le vert qui est vraiment très lumineux.

Promis, dans le prochain billet, vous aurez les photos du nouvel espace de Vio.

Mais si !

Des bises !

ça commence !·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

vert framboise

5 enfants à la maison + 1 fête qui se termine à tard + 1 Violette qui se réveille tôt + 1 resto-balade à la Cité Internationale + 1 lecture de contes africains (très chouette, très pro !) à deux pas de chez nous = le week-end le plus fatiguant du monde…. mais le plus sympa du monde aussi !
Bien sûr, pas le temps de coudre, juste assez de temps pour me dire que, décidément, le rose je l’aime bien avec le vert

Bon lundi ! (moi ça va être dur). Bises !