là où je couds

atelier sérigraphie (2)

Une fois que le geste est acquis (faire passer la peinture à travers un ‘pochoir’ appelé cadre à l’aide d’une raclette), j’étais tentée de tout essayer ! Les différents graphismes, les coloris, les tissu unis, imprimés, le papier, le t shirt petit bateau apporté le jour J.

Finalement, après quelques test, je me suis rendue compte que certaines couleurs rendaient mieux que d’autres (les très foncées et les acidulées) et que je ferai mieux d’éviter certains tissus (des vichy et des pois que j’avais apporté pleine d’espoir).

Les trousses en lin et coton à rayures roses sont pour:

  • Gabriel > le chien vermillon qui résulte d’une  expérience perso comme la cerise d’hier
  • Violette > le … lapin en nœud-papillon ! Facile !
  • Moi > les fleurs stylisées pour une trousse à trucs de fille (vous connaissez ça aussi j’imagine)

Des bises !

là où je couds·là où je me découvre des ressources insoupçonnées·là où je tire la langue et je m'applique

atelier sérigraphie


Comme toutes celles qui vous ont déja raconté cette expérience chez Unique en Série, je suis revenue emballée du 41, rue burdeau !

Le plaisir de retrouver notre bande de blogueuses un samedi matin ensoleillé dans un atelier très chouette sur les pentes de la Croix-Rousse + le savoir-faire et la gentillesse d’Alexandra et Anne-Claire y sont pour quelque chose.

J’avais d’ailleurs hâte de retrouver ma pile de tissus posée dans un coin avant de partir il y a 8 jours…

Depuis, j’ai cousu un polochon et quelques accessoires : sac à lingerie, sac à goûter et sac fourre tout.

D’autres inspirations chez les filles :

Pour finir :

  • la petite cerise est une bricole perso à l’aide d’un tampon en bois et de la peinture spéciale tissu
  • on trouve des modèles de pochon dans le livre de Céline Dupuy 

A plus tard !