là où je couds

{ mini wax }

Comme en cuisine, en couture, ce sont les modèles les plus simples qui m’attirent !

Une robe d’été pour Violette dont l’idée m’est venue après un week-end copines/enfants (une belle association !).

Une petite balade le dimanche dans les ruelles tranquilles d’un village provençal qui s’éveillait tout doucement après des jours et des jours de pluie, de l’inspiration devant une vitrine joliment décorée, un tissu wax de chez Ie après une virée parisienne et tadaaa (comme dirait Violette), une mini robe de fille !

Bonne journée ♥

Publicités
là où je vous fait profiter de ma vie de famille

{city park}



Celle-ci, j’aurais pu la faire moi même… Mais non !

Chinée ce week-end à Mornant, elle a l’air d’une robe ‘fait maison’ (le petit rentré de l’ourlet qui ne trompe pas, les bretelles sans surpiqûre) et c’est bien pour ça que je l’ai décrochée de son cintre et notée sur ma petite fiche pour régler en sortant.

Violette l’a étrennée au parc ce matin comme au bon vieux temps des sorties du dimanche matin






là où je couds·là où je fais (ou reçois) des cadeaux·là où je tire la langue et je m'applique

on the go

Fini le temps des maillots de bain ! Blouses et robettes sont au programme des prochains jours, enfin dès que je serai rentrée.

Deux projets coutures, au moins, dont un cadeau pour la cousine des enfants, qui aura 3 ans le 29 août. Les jours sont par conséquent comptés et je m’applique comme jamais. D’ailleurs, j’adore imaginer ce que donnera cette robe en vichy (pour moi, elle sera en chambray bleu) de ce livre pour débutants ‘Hajimete tsukuru kodomo fuku – one piece & tunique’.

Et comme le modèle ‘Gretel’ me rappelle beaucoup les petites blouses que je trouve pour Vio au Monop’, j’ai également mis ce petit haut sur ma ‘short-list’.

La pensée de pouvoir le réaliser dans un tissu de mon choix m’apparait comme une joyeuse (mais très complexe) perspective.

Deux projets tricot (dont une Granville en 2 ans) m’ont accompagnés et avancent lentement mais surement, quand les activités diverses et variées ne m’occupent pas à plein temps.

Voilà donc ce que je laisse derrière moi.

Et vous alors ?