ça commence !·Do-It-Yourself·là où on fait la fête

c’est ouvert !

 

Les inscriptions à la 2ème édition de ‘Ma soirée DIY à Lyon’ sont ouvertes !

Au programme de cette édition, du papier japonais, des jolis cahiers, des lampions japonais, une jolie boutique et une créatrice lyonnaise en guest star et toujours les délices de ‘Chez Guillemette’ !

Vous pouvez suivre le lien juste ici pour bloquer votre place ou allez sur le blog de la soirée et suivre les indications du post : www.masoireediyalyon.wordpress.com

Attention seules 37 places sont disponibles !

Des bises ♥

crédit photo : un beau jour/ sous le lampion/ blondie beauty/et puis la neige elle est trop molle/cherry plum

Publicités
Do-It-Yourself·là où je me découvre des ressources insoupçonnées

( roi des forêts )

Dernière touche ce week-end et le voici prêt !

Ah mon beau sapin, quelle prise de tête pour le finaliser !

Si toutefois ça vous tente de vous y mettre rapidement ou seulement pour un Noël futur, je vous explique comment faire tout ça.

Le matériel :

  • 4 planches en MDF ou contre-plaqué (plus léger) avec les dimensions suivantes
    • 90X16
    • 30X10
    • 40X10
    • 50X10
    • 60X10
  • des clous en acier galvanisé de 3 cm
  • de la peinture rouge pour boiserie
  • une ponceuse électrique

La 1ère étape est la plus simple: peindre ! Du rouge bien sûr pour Noël, mais blanc ou naturel feront un joli effet.

Après séchage, passer la ponceuse pour donner un effet usé (ou pas d’ailleurs).

Positionner les planches de façon à former un sapin puis clouer (avec une masse ou un marteau).

Accrocher les décorations !

Bises !

Bonne semaine ♥

ça commence !·là où c'est trop beau

{ christmas }

La tradition lyonnaise veut qu’on installe son sapin le 8 décembre.

De mon côté, en prévision de ce moment, j’ai compilé sur mon pinterest quelques idées nouvelles pour emballer ou décorer.

La prochaine fois, je vous livre la liste de mes boutiques préférées.

Pour voir d’autres idées ou les blogs dont sont issues les photos,vous pouvez aller ici.

Merci à creature comforts pour les motifs de fond : )

Bon mercredi (sous la pluie)

là où je tire la langue et je m'applique

comme un oiseau sur la branche


J’ai encore la moitié de la chambre de Gabriel à finir (pour celles qui suivent.. ! ) mais j’avais envie depuis longtemps d’un ‘truc’ pour ranger mes colliers entassés dans une banale boite.

Empruntée à mon figuier, la branche fait bonne figure avec tous mes petites fantaisies home made ou non.

A bientôt !

Bises !

L’idée vient du joli blog ‘Lou et Tom

là où on lit des histoires

la déco des parisiennes

J’avais souvent regretté de ne regarder que les images dans ces fameux livres de déco et cette fois, j’ai trouvé chez un libraire, même pas underground, la version française !

Quelques extraits typiques de comment les Japonais voient les Parisiennes ci-dessous.

Et ici, une autre façon de penser à eux et de ne pas oublier ce qui se passe de l’autre côté de la terre…

La Déco des Parisiennes – Editions Chêne

déco des parisiennes (10)

Pendant que d’autre profite du soleil autrement…

 

là où c'est trop beau·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

le lit

Depuis peu, Violette a quitté sa turbulette pour faire comme les grandes : dormir sous sa propre couette.

Celle-ci a été chiné lors d’une vente Emmaüs, toute blanche bordée de dentelle anglaise, elle est romantique et douillette. Violette n’a jamais aussi bien dormi et j’aime bien croire que c’est grâce à ça !

La petite couverture au crochet vient d’une boutique de déco de Ténérife.

Bon week-end !

Do-It-Yourself·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

la chambre de Violette #2

Et voilà, l’épopée s’achève enfin ! La chambre de Violette a été terminée ce week-end et voilà les dernières photos.

Pour faire simple, la pièce est divisée en 3 : l’entrée, le coin dodo (au centre) et le coin jeu (le long de la fenêtre). Ce dernier est composé par les paniers de rangement et la petite table avec les chaises. L’étagère est juste là pour habiller le mur, au moins pour l’instant.

Les jeux de Violette sont le plus souvent chinés lors de nos balades dans les vide-greniers du coin. Mais plus récemment, je suis tombé sur le travail de Camilla Lundsten dont Mamaphant et Papaphant sont les héros et qu’on retrouve sur un puzzle trouvé ici.

Les ballons de papier japonais sont placés en hauteur pour des raisons de sécurité et on en trouve de toutes sortes juste ici. Les lettres d’impression en bois pourraient être le premier abécédaire de Vio, à part qu’il manque le… B !

Bon voilà encore une dernière adresse et même si on n’a pas fait affaire, je vous la livre avec plaisir tant les trucs pour enfants sont chouettes.

On ferme ?

Bonne soirée !

Do-It-Yourself·là où je me découvre des ressources insoupçonnées·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

la chambre de Violette #1

J’ai enfin apporté la touche finale (à un coussin près) à la chambre de Violette. A quelques jours de notre départ en vacances, il était temps !

D’ailleurs, il est probable que celles qui avaient suivi le début des travaux découvrent une chambre un peu différente que celle initialement prévu. Bye-bye le ‘brazen yellow’ et le ‘noir encre’, bienvenus aux ‘not totally white ‘et au ‘sung grey’, un vert d’eau absolument unique (merci Madame Ressources pour ce merveilleux conseil).

Pour en revenir à la palette originale, les premiers tests leur auront été fatals ! Des tons beaucoup trop sombres ou trop lumineux à poser sur un mur, mais à garder en petites touches de couleurs ça et là (le bleu nuit a quand même définitivement disparu). D’où les cartes postales au mur d’Audrey Jeanne ou l’affiche de Pi&Chi (à voir ou revoir demain).

En effet, on commence par le coin nuit et l’entrée. On finira la visite par le coin jeux (pfff, comme si la chambre mesurait 20 m²).

J’ai surtout fait du neuf avec du vieux en repeignant à la bombe le lit en fer forgé, et les petites chaises made in Ikea avec un jaune teinté de vert (toujours un mélange Ressources).

Le rocking-chair était là bien avant la naissance de Violette et a été remis au propre avec le blanc des murs (avec une sous-couche c’est mieux). Le banc est un cadeau de son parrain adoré.

J’ai bricolé un coussin pour le lit en transférant un motif de nuage trouvé ici. Le coussin rayé vient du petit monop’ habituel.

Sur la porte, un petit oiseau nous souhaite la bienvenue (encore Pi&Chi) et vous avez reconnu le lapin le plus photographié de la blogosphère sur la table de nuit (qui fait rangement en fait), retapée avec ce même vert-jaune.

Les petits paniers en osier ont voyagé depuis un petit village du fin fond de l’Espagne (introuvable sans GPS), spécialisé dans le traitement de l’osier qui s’appelle Gata.

Les chaussettes de la rentrée (April Showers) viennent de chez Little Léon (et beaucoup grâce à Emilie aussi).

Des bises et pour celles qui sont encore là, à demain !