là où je couds·là où je tire la langue et je m'applique·là où on prend nos cliques et nos claques

juste avant de partir ♥

Deux robettes qui tournent à mettre dans la valise avant de quitter la maison pour Royan.

Mais juste avant de partir, on doit fêter les 10 ans de la crèche de Violette et suivre un atelier sérigraphie. Promis, je vous en dirait plus à mon retour.

Des bises et à très vite ! ♥

J’allais oublier :

  • Robe trapèze modèle de Citronille (2 ans) en Liberty Glenjade
  • Robe à empiècement de ce livre  (qui existe aussi en français) en 100 cm en baptiste grège Citronille
là où je couds·là où je me découvre des ressources insoupçonnées·là où je tire la langue et je m'applique

:)


J’en mourrais d’envie !

Verdict ?

Une base excellente sauf que le 2 ans taille beaucoup trop grand et même si je m’y attendais (Citronille est Citronille…), j’ai mal limité la casse.

La thérapie ?

A l’heure qu’il est, je planifie une deuxième version forcément plus ajustée, avec une patte de boutonnage plus fine et peut-être même plus courte.

Cette fois, les tissus utilisés sont :

  • du liberty Nancy Ann chez Shaukat
  • de la cotonnade bleue (Marché Saint-Pierre)

Ps : Pas de maison en pain d’épice mais une nouvelle caisse enregistreuse ! Trouvée dans vide-grenier hier (pour moins d’un euro), elle est parfaite pour jouer ‘à la marchande’ avec son frère, le tiroir caisse  fait même « cling ! » !!!

là où je couds·là où je fais (ou reçois) des cadeaux·là où je tire la langue et je m'applique

on the go

Fini le temps des maillots de bain ! Blouses et robettes sont au programme des prochains jours, enfin dès que je serai rentrée.

Deux projets coutures, au moins, dont un cadeau pour la cousine des enfants, qui aura 3 ans le 29 août. Les jours sont par conséquent comptés et je m’applique comme jamais. D’ailleurs, j’adore imaginer ce que donnera cette robe en vichy (pour moi, elle sera en chambray bleu) de ce livre pour débutants ‘Hajimete tsukuru kodomo fuku – one piece & tunique’.

Et comme le modèle ‘Gretel’ me rappelle beaucoup les petites blouses que je trouve pour Vio au Monop’, j’ai également mis ce petit haut sur ma ‘short-list’.

La pensée de pouvoir le réaliser dans un tissu de mon choix m’apparait comme une joyeuse (mais très complexe) perspective.

Deux projets tricot (dont une Granville en 2 ans) m’ont accompagnés et avancent lentement mais surement, quand les activités diverses et variées ne m’occupent pas à plein temps.

Voilà donc ce que je laisse derrière moi.

Et vous alors ?

là où je couds

le magicien d’oz #3 (fin)

Hop, hop, deux derniers petits cadeaux à mettre dans la valise des enfants : une blouse et un chèche pour Violette. Ouf, ça c’est fait (moins le rentré pour le chèche) ! Reste à choisir tous les autres vêtements et jouets mais… demain ! Bien contente d’ailleurs de me poser (enfin).

Bon week-end !

Les petites fournitures :

  • un patron ‘Rose’ de Citronille
  • des tissus du marché Saint-Antoine : du lin couleur poil de chameau et un coton en ‘cashmere’ vert d’eau

là où je couds·là où je me découvre des ressources insoupçonnées·là où je suis trop modeste

la guerre du bouton

Ma 1ère patte de boutonnage !

Après l’avoir admiré chez les unes et les autres, essayé 4 tutos et lu 3 fois les explications de ce livre, j’ai enfin maitrisé la bête !

C’est loin d’être parfait car  la largeur de la patte est un poil trop courte + le tissu choisi était un peu fragile + la boutonnière s’est légèrement rebellée = un léger tramage au niveau du 1er bouton.

Bon.

JE SUIS HYPER CONTENTE QUAND MEME !!!!

C’est le début d’une longue série !

Pour le tuto simple et limpide qui m’a sauvé la vie, c’est par ici. Et re-merci à Jenny qui m’a offert son aide. You rock !

Le voile de coton vient de chez Mondial Tissus et les boutons de Toto. Le patron vient du livre ‘les Intemporels pour enfants’.

là où je couds·là où je suis trop modeste·là où je tire la langue et je m'applique

my girl

Ouf, finie, la blouse ‘Rose’ !

Et dans l’ensemble, ça ne s’est pas trop mal passé, si on exclut le petit dérapage contrôlé sur la fin (forcément)(quand on a hâte de coudre la dernière boutonnière !).

Mais pas grand’-chose, juste les pans du dos, qui semblaient un peu trop court … ! Et puis, je ne m’attendais pas  à une encolure aussi près du cou.

Au final, la blouse ressemble bien à la photo, si ce n’est les manches que je prefère sans élastiques.

Au passage, je remercie le proto qui m’a évité de grossières erreurs (empiècement à l’envers par exemple) (oui, je sais, mais je fais pas exprès) (ou encore fronces toutes ratatinées d’un seul côté).

Un bon vieux proto sur un tissu moche (vieux drap, achat compulsif ou erreur de casting, tout y passe !) sauve bien des coupons chez moi…

Quand même… ima-g-inez la tronche des protos !

Bon lundi et à très vite !

J’oublie les petites fournitures :

  • tissus étoffe des héros en voile de coton léger, léger….
  • patron citronille
  • modèle ‘rose’

ça commence !·là où je couds·là où je tire la langue et je m'applique

3 petits bloomers

C’est nouveau, c’est bleu, c’est violet, c’est noir, c’est du bloomers en velours milleraies pour finir l’hiver les petites fesses au chaud en attendant le chambray et le lin que maman finira bien par utiliser (si ! si !).

Dame Citronille revisite les classiques avec ce patron ‘Pia’ (qui existe aussi dans le bouquin les Intemporels pour enfants de 2 à 8 ans)(du coup, je l’ai deux fois)(blonde powa je vous dis moi) et tant mieux ! Car il est trop trop facile et je suis trop de la win quand après à peine 1 heure, j’ai déjà un chouette pantalon à mettre à ma souris.

Mmmh, je peux même me la jouer un peu ! Du coup, je m’emballe et je couds une poche (yes, yes, une poche ! dessinée par moa même s’il vous plait) avec un noeud plat pour faire plus fi-fille.

Et pour finir, le clou du clou…. Tadaaaaaaaa !

N°1 et n°3  sont relookés style pantalon de golf, grâce à un élastique de 2,5 cm plutôt qu’un 0,5. Tssssss, j’assure.

Rhhhhaaaaaaa, Gabrielle Chanel sors de ce corps !

Enfin, une fois terminés,  mon préféré, c’est le n°2, le bleu en velours fleuri.

Bon, j’ai un autre projet pour bientôt et celui-là à l’air bien moins facile… Teasing, teasing

Bon lundi et à très bientôt !