Do-It-Yourself·là où je tire la langue et je m'applique

*** mini bracelets ***

Les bracelets tressés de la soirée DIY fonctionnent aussi en version mini !

Violette a choisi ses couleurs et je me suis mise à la tâche. Tellement facile.

Elle les porte en duo sur son petit poignet dodu.

Pour faire un bracelet en version mini :

  • couper 3 bandes de tissus assortis en 3 cm de large et 15 de long
  • faire une piqûre à la main/machine pour commencer
  • faire un tressage classique en prenant soin de plier les bandes en deux pour éviter un trop grand effilochage et rallonger la durée de vie du bracelet
  • bloquer par une piqure à la fin de la tresse
  • ajouter un élastique aux extrémités ou simplement coudre.

Coton parme et biais à mini fleurs Bouillon de Couture

Publicités
là où je couds·là où je tire la langue et je m'applique

// sydney //

Un joli petit manteau pour Violette coupé en 4 ans dans un patron Sydney de C’est Dimanche.

Je désesperais de trouver LE manteau dans les boutiques habituelles (à savoir , et ) sachant qu’étant ma petite dernière, j’ai encore tendance à la voir comme un bébé…

Bon lundi !

Tissus destockage à la Croix-Rousse, doublure en popeline rose fané chez Eurotissus et boutons La Droguerie.

Ps: Je sors un peu la tête de l’eau au moins cette semaine, j’ai même démarré un tricot et il avance plutôt bien ! Bises !

là où je tire la langue et je m'applique·là où on fait la fête

24 jours avant

48 surprises et point de pingouins pour ce 1er jour de décembre !

Pour Violette, j’ai utilisé des enveloppes carrées et des tags achetés il y a plusieurs mois sur Etsy chez Pretty Little Studio .

J’ai pioché dans mon stock de baker twin et de mini pinces pour le montage.

Le second pour Gabriel (garni rigoureusement des mêmes petites surprises) utilise 24 petits sachets transparents, munis d’une carte que Gabriel a lui-même numérotée. Les sachets sont remplis de bonbons, mais aussi de photos, coloriages, découpages ou histoires. Le tout collé avec du masking tape rouge et disposé sur le mur avec beaucoup d’amour ♥♥♥

Des bises !

 

Do-It-Yourself·là où je tire la langue et je m'applique

¤ pompon ¤

Je me doutais bien que compte tenu de l’extrême facilité avec laquelle j’avais conçu ce bijou que très vite un (grand) frère suivrait !

Un modèle toujours agrémenté des breloques de La Droguerie et d’une chaine en laiton de récup’.

Avec cela, j’ajoute le tuto pour le pompon (clic clic pour agrandir)  sachant que le plus difficile sera sans doute de trouver le cuir (et encore…) ♥

Des bises !

ça commence !·là où je tire la langue et je m'applique

{ für mich }

Peut-être le début d’une longue série !

Un patron trouvé complétement par hasard lors d’un déplacement à Paris (on s’ennuie dans sa chambre d’hôtel, on lit un magazine qu’on ne lit jamais et on craque sur une blouse d’écolière !) mais suffisamment chouette pour me pousser à franchir le pas !

A croire que je manque de livres de couture pour adultes …

Le petit collier est aussi fait maison à partir d’un bout de cuir jaune citron presque fluo et de quelques breloques de la Droguerie.

Lui aussi, c’est sûrement le 1er de la collection …

Pour les plus motivées, vous trouverez le patron ici et les tissus, trop parfaits pour être vrais, viennent de la maison Citronille.

A bientôt !

Des bises.

là où je tire la langue et je m'applique·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

[ le coin bureau ]

Suite et fin de la saga !

J’ai toujours bien aimé l’école, je n’ai que de bons souvenirs ou presque. Les livres, les poésies, les cartes immenses accrochés au tableau noir… une ambiance que j’aimerai bien retrouver.

A défaut de cartes de géo, d’estrade et d’éponges pleines de poussières de craie, j’ai déniché chez un voisin une série de petits bureaux (il venait de racheter une école dans le Cantal).

Gabriel a récupéré la version simple (sans voisin) dans sa chambre, avec casier (où il range ses cahiers de dessins et autres secrets), trou pour le plumier et porte-cartable… Toute une époque !

On a démarré une toute petite collection de pez et comme on aime bien les bonbek on va aller vite…

A bientôt !

 

Ps: pour celles qui ont posé la question, les étagères viennent de chez Cultura et j’ai posé un papier type scrapbooking pour le fond.

là où je tire la langue et je m'applique·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

{ enfin }

Dire que je suis contente que la chambre de Gabriel soit finie est un doux euphémisme !

Je pense que pour un chantier plutôt simple (un mur repeint au début du printemps…) il aura beaucoup traîné.

N’empêche que je suis satisfaite du résultat !

Elle est construite autour des coins suivants :

  • 1 coin bureau pour dessiner ou regarder les dessins déjà finis (on peut ranger ses dessins dans le casier)
  • 1 coin lecture avec des rangements pour les livres, les vêtements et les jouets (étagères, patères, sacs ou boites, on a plein d’endroits rigolos !)
  • 1 coin dodo avec plein de coussins pour buller (idéal pour les lectures à 3 du soir, avant cela, il y en avait toujours un ou une qui se retrouvait éjecté du lit !) ou recevoir un copain ou un cousin

Question home made, j’ai un peu honte (enfin pas tant que ça quand même), seuls les coussins (sauf la moto qui vient de chez Gaëlle) et les guirlandes sont de ma main …

A plus tard !

Ps: il y aura l’épisode numéro 2 demain !

des bises

Do-It-Yourself·là où je tire la langue et je m'applique·là où on fait la fête

~~ monsieur et madame moustache ~~

Je dois probablement aimer autant le papier que le tissu.

Il y eut même une époque où je découpais et collais tous les imprimés que je trouvais sympas (papier d’emballages, sac en papier, graphismes dans les magazines, étiquettes de vêtements, prospectus). Dès qu’une image me tapais dans l’œil, je sortais mes ciseaux.

J’ai encore une jolie pile de feuilles dont je me sers pour agrémenter mes carnets, mes cadeaux ou mon agenda, mais ça, c’était bien avant l’ère iphone j’avoue !

Juste un petit quart d’heure pour imprimer et découper le template de ‘Paper & Craft’, puis  5 minutes pour faire les trous et les enfiler sur les pailles sans oublier le point de colle (parce qu’en ce moment qui a le temps d’en faire plus ?)

On peut aussi choisir du roux, du brun, du blond mais moi je craque tout spécialement pour les moustaches noires des années 20 !

A plus tard !