ça commence !·là où c'est trop beau·là où je bave d'envie

I ♥ Max & Lola

Un gros craquage en règle pour ces collants au crochet d’une couleur terriblement rétro. Voilà une excellente raison d’aimer la rentrée !

La marque c’est Max & Lola (qu’on trouvera bientôt sur le site pour enfants Smallable) et ça se trouve dans le dernier Milk.

Des bises !!

Publicités
là où je couds·là où je fais (ou reçois) des cadeaux·là où je tire la langue et je m'applique

gris & bleu

On avait déjà parlé de l’anniversaire d’une grande cousine de 3 ans qui n’a d’yeux que pour le bleu et fait son entrée en petite section en septembre. Un beau programme j’ai envie de dire !

Au départ, il était question d’une robe, toute simple, d’inspiration tablier de petite écolière et qui me semblait déjà bien assez compliquée comme ça (bien que le livre soit pour débutants). Et puis, j’ai enchainé !

S’ensuit un pochon assorti, un headband Mitsy et pour finir, une tunique que vous reconnaissez, la Granville. A votre avis, est-ce que j’ai apprécié de coudre en 4 ans ?

Tout ça en croisant les doigts (et en vérifiant sur mes notes les mensurations de la belle) pour que ça tombe impec’. Parce que le jour du déballage des cadeaux devant la Mafia, ça, ça ne pardonne pas !

Euh…d’ailleurs, verdict dimanche prochain !

Le petit shopping :

  • patrons du dernier livre de La Droguerie et de ce livre de couture japonais
  • chambray bleu de Tisssu Reine
  • vichy bleu sombre du Marché Saint Pierre
  • biais en liberty Mitsy gris et Glenjade noir de La Droguerie (Nice) ♥
  • bouton recup’ d’une blouse de Vio
  • petites étiquettes homemade en papier étoilé et tampons Lili Scratchy (de l’anniversaire de Gabriel)(moi aussi j’ai 5 ans)

Do-It-Yourself·là où je couds

le tuto du petit top ‘frais & léger’

le tuto du petit top 'frais & léger'

Ce tuto, je vous l’avais promis, et bien qu’on soit bientôt à la fin des vacances, l’été n’est quant à lui pas fini.
Quelques belles journées nous attendent et, comme ce petit top se coud très vite, ça reste un projet sympa.
Et même, on pourra toujours le porter avec un t-shirt à manches longues pour les petits matins frais du mois de septembre. En tous cas, c’est ce que je ferai.
Bon, convaincues ?

Le voilà, le tuto du petit top ‘frais & léger’ (que vous aviez déjà vu ici) en 18 mois. Les empiècements sont repris d’un patron ‘Mode de Paris’ des années 60, je crois. Je n’étais pas née mais les puces des couturières ont lieu deux fois par an par ici et c’est plutôt pas mal pour trouver de l’inspiration.

A bientôt !

Des bises !

là où c'est trop bon·là où on prend nos cliques et nos claques

premières figues & paris

Les premières figues du jardin étaient sur l’arbre comme à chaque retour de vacances. Je ne vous dirais pas que chaque année, sur la route, je me demande si elles seront assez mûres pour être mangées. Non, je ne vous le dirai pas…. !

Comme chaque fois, elles ont duré le temps de la cueillette.

Quoi ? Ils y en avaient seulement 8, la culture ‘bio’ (sachant que chez moi, ça veut dire une taille en début de saison + un peu de poudre de perlimpinpin  et c’est tout pour l’entretien, heureusement que le figuier est un arbre robuste !) c’est surtout de la patience… Mais j’ai quand même l’impression qu’il y en a un peu moins à chaque récolte !! Non ?

Bon, je file à Paris demain pour un dernier shot de vacances et enuite, je me remets au travail : tricot, couture et j’ai plus que quinze jours pour attaquer le crochet !

A plus tard !!

là où je couds·là où je fais (ou reçois) des cadeaux·là où je tire la langue et je m'applique

on the go

Fini le temps des maillots de bain ! Blouses et robettes sont au programme des prochains jours, enfin dès que je serai rentrée.

Deux projets coutures, au moins, dont un cadeau pour la cousine des enfants, qui aura 3 ans le 29 août. Les jours sont par conséquent comptés et je m’applique comme jamais. D’ailleurs, j’adore imaginer ce que donnera cette robe en vichy (pour moi, elle sera en chambray bleu) de ce livre pour débutants ‘Hajimete tsukuru kodomo fuku – one piece & tunique’.

Et comme le modèle ‘Gretel’ me rappelle beaucoup les petites blouses que je trouve pour Vio au Monop’, j’ai également mis ce petit haut sur ma ‘short-list’.

La pensée de pouvoir le réaliser dans un tissu de mon choix m’apparait comme une joyeuse (mais très complexe) perspective.

Deux projets tricot (dont une Granville en 2 ans) m’ont accompagnés et avancent lentement mais surement, quand les activités diverses et variées ne m’occupent pas à plein temps.

Voilà donc ce que je laisse derrière moi.

Et vous alors ?

là où je couds·là où on prend nos cliques et nos claques

en transit

Juste le temps de changer le contenu de la valise et d’y caler t-shirts et maillots de bain pour filer au bord de l’eau.

Notre petite virée à la montagne a beaucoup plus aux enfants et en bref, on a eu l’occasion de retourner dans notre resto préféré ‘La Scierie‘, de se balader dans les alpages et d’admirer la vue du plateau de Beauregard.

L’occasion aussi pour Violette d’étrenner une « Albertine » en 2 ans dans un vichy couleur choco.

C’est un modèle sympa qui à cause d’une largeur de manche plutôt improbable gagne à être vu porté ! J’ai quand même envie de le refaire, ne serait-ce que pour utiliser les tissus trouvé à La Droguerie juste avant de partir (la série des Courson est terrible !).

On repart demain mais je prendrai le temps de bricoler un petit message pour vous montrer quelques travaux en cours.

De toutes façons, avec ça et nos hôtels tous équipés du wi-fi, on ne devrait pas perdre le contact bien longtemps !

Des bises !

Do-It-Yourself·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

la chambre de Violette #2

Et voilà, l’épopée s’achève enfin ! La chambre de Violette a été terminée ce week-end et voilà les dernières photos.

Pour faire simple, la pièce est divisée en 3 : l’entrée, le coin dodo (au centre) et le coin jeu (le long de la fenêtre). Ce dernier est composé par les paniers de rangement et la petite table avec les chaises. L’étagère est juste là pour habiller le mur, au moins pour l’instant.

Les jeux de Violette sont le plus souvent chinés lors de nos balades dans les vide-greniers du coin. Mais plus récemment, je suis tombé sur le travail de Camilla Lundsten dont Mamaphant et Papaphant sont les héros et qu’on retrouve sur un puzzle trouvé ici.

Les ballons de papier japonais sont placés en hauteur pour des raisons de sécurité et on en trouve de toutes sortes juste ici. Les lettres d’impression en bois pourraient être le premier abécédaire de Vio, à part qu’il manque le… B !

Bon voilà encore une dernière adresse et même si on n’a pas fait affaire, je vous la livre avec plaisir tant les trucs pour enfants sont chouettes.

On ferme ?

Bonne soirée !

Do-It-Yourself·là où je me découvre des ressources insoupçonnées·là où je vous fait profiter de ma vie de famille

la chambre de Violette #1

J’ai enfin apporté la touche finale (à un coussin près) à la chambre de Violette. A quelques jours de notre départ en vacances, il était temps !

D’ailleurs, il est probable que celles qui avaient suivi le début des travaux découvrent une chambre un peu différente que celle initialement prévu. Bye-bye le ‘brazen yellow’ et le ‘noir encre’, bienvenus aux ‘not totally white ‘et au ‘sung grey’, un vert d’eau absolument unique (merci Madame Ressources pour ce merveilleux conseil).

Pour en revenir à la palette originale, les premiers tests leur auront été fatals ! Des tons beaucoup trop sombres ou trop lumineux à poser sur un mur, mais à garder en petites touches de couleurs ça et là (le bleu nuit a quand même définitivement disparu). D’où les cartes postales au mur d’Audrey Jeanne ou l’affiche de Pi&Chi (à voir ou revoir demain).

En effet, on commence par le coin nuit et l’entrée. On finira la visite par le coin jeux (pfff, comme si la chambre mesurait 20 m²).

J’ai surtout fait du neuf avec du vieux en repeignant à la bombe le lit en fer forgé, et les petites chaises made in Ikea avec un jaune teinté de vert (toujours un mélange Ressources).

Le rocking-chair était là bien avant la naissance de Violette et a été remis au propre avec le blanc des murs (avec une sous-couche c’est mieux). Le banc est un cadeau de son parrain adoré.

J’ai bricolé un coussin pour le lit en transférant un motif de nuage trouvé ici. Le coussin rayé vient du petit monop’ habituel.

Sur la porte, un petit oiseau nous souhaite la bienvenue (encore Pi&Chi) et vous avez reconnu le lapin le plus photographié de la blogosphère sur la table de nuit (qui fait rangement en fait), retapée avec ce même vert-jaune.

Les petits paniers en osier ont voyagé depuis un petit village du fin fond de l’Espagne (introuvable sans GPS), spécialisé dans le traitement de l’osier qui s’appelle Gata.

Les chaussettes de la rentrée (April Showers) viennent de chez Little Léon (et beaucoup grâce à Emilie aussi).

Des bises et pour celles qui sont encore là, à demain !